Médias

Presse

Ces histoires qui font ce que je suis – Le Temps

On peut se soigner grâce à la multitude d’intrigues qui se tissent dans notre esprit. C’est ce que fait l’«approche narrative», courant thérapeutique émergent en Suisse romande. Rencontre avec Charlotte Crettenand.

Nic Ulmi
Publié vendredi 14 octobre 2016 à 23:58

 

Radio

Hautes fréquences RTS La Première du 15 mars 2015

Thérapie, coaching, animation de groupe ou simple accompagnement individuel, l’approche narrative est pratiquée de différentes manières et en divers pays du monde. Sabine Petermann s’est rendue en Australie, pour découvrir comment  est née cette approche. Elle s’entretient avec:

David Denborough, travailleur social et co-directeur du Dulwich Center d’Adélaïde, Australie.

Rodolphe Soulignac, psychologue aux HUG et indépendant, spécialisé en thérapie de famille à Genève.

Poh Lin Lee, travailleuse sociale en Australie et à l’étranger, spécialisée dans le domaine des violences familiales, des traumatismes et de l’aide aux requérants d’asiles.

A vue d’esprit RTS Espace 2 du 19 au 23 janvier 2015

Quelle est la dimension existentielle des histoires que nous racontons ? Comment nos récits forgent-ils nos identités ? Comment peut-on utiliser nos histoires de vie pour aller mieux et devenir plus forts ? Et quelles sont les diverses applications de l’approche narrative ?

Une série proposée par Sabine Petermann.

Avec 

  • Maggie Carrey, psychologue et enseignante au Center « Narrative practice » à Adélaïde, Australie
  • Terry Callahan, travailleur social et enseignant au Centre « Narrative practice » à Adélaïde, Australie
  • David Denborough, travailleur social et co-directeur du Dulwich Center d’Adélaïde, Australie
  • Rodolphe Soulignac, psychologue aux HUG et indépendant, spécialisé en thérapie de famille à Genève
  • Jussey Verco, travailleuse sociale et enseignante au NSW Health Education Centre Against Violence à Sydney, Australie
  • Barbara Wingard, doyenne de la communauté aborigène de Murray Bridge, South Australie